Des livres, des piles de livres parce que les mots restent

29 avril 2016

D'habitude Connelly, c'est bien...

Sauf que là, c'était pas terrible

J'aime bien les polars normalement, mais...

Comment dire...

la 4ème de couv' disait : 

Avocat des chauffards, bikers et autres dealers, Mickey Haller est habile au prétoire, mais méprisé par tout le barreau de Californie. Séparé d’une première femme au service du District Attorney (donc de l’accusation) et d’une deuxième qui, elle, travaille pour lui, il passe sa vie dans sa Lincoln à chercher la petite affaire qui lui permettra de tenir jusqu'au lendemain. Miracle, un jour, il décroche le gros lot : accusé d’avoir défiguré une femme, Louis Roulet, un riche fils de famille de Beverly Hills, veut qu’il assure sa défense. Très excité à l’idée des honoraires qu’il va toucher, Mickey Haller découvre qu’en plus il pourrait avoir à défendre un innocent. Malheureusement, l’innocence de ce client a un prix. Haller s’aperçoit vite que ce « cadeau » est pur poison et qu’il pourrait lui coûter la vie."

c'était alléchant, ça donnait envie

Oui... Mais non !

c'etait long, long, long, et même si la fin n'est pas si mal,

qu'est ce que je me suis ennuyée : affreux !

IMG_7176

 bref, j'aime pas aimé

mais c'est pas grave, hein !

Posté par 100p100cocottes à 06:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


06 avril 2016

Joli moment

On m'a donné il y a une petite année déjà

une pile de livre qui est resté délaisser, à coté de ma cheminée 

je ne sais pas bien pourquoi, c'est comme ça 

j'avais un peu regardé, ce qu'il avait,

des trucs sympa, sans plus, et je l'avais oublié

et puis j'avoue que les bouquins papier avec leur poids,

leurs polices pas toujours adaptées,

n'ont pas le confort de ma liseuse

sauf que

ça se fait pas de laisser des livres à l'abandon

j'ai donc décidé d'aller examiner de plus près le tas

et j'y ai trouvé cette petite pépite

IMG_5980

 C'est pas le premier de Didier Van Cauwelaert qui me tombe dans les mains

j'aime bien sa façon d'ecrire 

"Les femmes de nos vies" et "Le principe de Pauline"  m'avaient vraiment plu

Celui ci n'a pas fait exception 

"Tout commence par un coup de foudre. Nicolas Rockel tombe amoureux de deux personnes : l'une, blonde, prénommée Ingrid, ornithologue et veuve d'un militaire tombée en Bosnie, l'autre brun à lunettes, Raoul, quatre ans et demi, et fils de la première. Ils vivent quatre ans de bonheur dans la ferme de Nicolas, inventeur de jouets, jusqu'à ce jour de juillet où Ingrid laisse entendre à Nicolas qu'elle veut se séparer de lui. Il trompe son angoisse en achetant au supermarché des produits inutiles depuis qu'il a repéré la jeune caissière du portique 13 qui porte sur son badge le prénom étrange de César. César, elle, vit une autre histoire, d'exil, d'immigration et de banlieue. Elle a écrit une thèse sur Gide, attend son inscription en Sorbonne et pour l'heure subit le harcèlement du petit chef du supermarché et des copains beurs de son fiancé en préventive. Et César va incarner la fée, la gardienne du foyer, celle qu'attend le petit Raoul pour l'aider à recoller les morceaux brisés de sa famille..."

j'aaadoooore les histoires d'amours, évidemment,

mais faut pas qu'elles soient niaises,

par contre elles n'ont même pas à finir bien pour que je tombe dans le panneau

Bref, si t'as envie de le lire,

je te le prête avec plaisir

Posté par 100p100cocottes à 06:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 juin 2015

Celle qui aimait les 1er fois

L'autre matin, pendant le petit déjeuner,

j'observe mon Coq faire ses tartines 

Il a une habitude que je lui ai toujours vu : Il coupe un beau morceau de pain, puis il le fend en deux et après avoir beurré la première moitié, il croque dedans à pleines dents, engloutissant un quart de la tartine ...

L'autre matin donc je le regarde faire...

Et je lui dis "les autres n'ont pas le même goût n'est pas ? "

"Les autres sont bonnes aussi, mais celle ci !!! C'est inracontable ! " me répond t il

J'ai alors pensé au bouquin de Philippe Delerm

J'aime le relire de temps en temps

Ces petits plaisirs de la vie... Je crois que c'est ça le bonheur...

Vous l'avez lu ?

Posté par 100p100cocottes à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 avril 2015

Celle qui aimait lire

Et ma foi pas mal celui ci

j'aime bien le style de JM ERRE

J'avais déjà lu du lui 'La Fin du Monde a du Retard"

cette enquête est plutôt bien troussée ...et un peu tirée par les cheveux

mais voici un excellent moment avec tous ces personnages attachants

A lire sans prise de tête, donc !

IMG_8910

Posté par 100p100cocottes à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 août 2014

Lecture du matin

Juste comme ça en passant
De belles idées qui font envie
Des phrases à retenir
Se souvenir des belles choses

Posté par 100p100cocottes à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


15 février 2014

quand on aime

on ne compte pas,

Après "Mangez-le si vous voulez", j'avais pas envie de quitter l'ecriture de Jean Teulé

Alors j'ai lu :

photo 2

"Dans trois heures, le lieutenant Pontoise ne sera plus de permanence et pourra, le temps d'un dimanche, oublier les turpitudes et tes angoisses du difficile métier de policier. A cet instant précis, une femme entre dans le commissariat et s'accuse d'avoir assassiné son mari. Quand et comment l'a-t-elle occis ? En le poussant, il y a quelques années, par la fenêtre de leur appartement du onzième étage. Pourquoi ? Il buvait et il la battait, elle et ses enfants. Comment se fait-il qu'on ne l'ait pas arrêtée à l'époque ? Elle a dit qu'il s'agissait d'un suicide et tout le monde l'a crue. Alors pourquoi se dénoncer des années après ? Parce qu'elle a des remords. Et pourquoi justement ce soir ? Parce que ça s'est passé il y a dix ans jour pour jour, et que demain le crime sera prescrit. Le lieutenant Pontoise n'en croit pas ses oreilles. Il refuse d'entendre de telles âneries. Jamais il n'arrêtera cette femme qui a commis le crime parfait en débarrassant la société d'un franc salaud, pense-t-il. Qu'elle aille cuver ses remords chez elle. Mais ce n'est pas l'avis de la meurtrière..."

Sombre,

très sombre

mais la plume de Jean Teulé reste toujours aussi agréable

Un seul regret,

j'avais lu quelque part qu'un film tiré de ce bouquin,

et que Sophie Marceau tenait le rôle principal

Je l'ai pas vu 

et même si j'adore Sophie

(quoique... Mais c'est une autre histoire)

j'avoue avoir été un peu frustré de ne pas pouvoir me créer ma propre image

 

12 février 2014

Ça s'accumule, ça s'accumule...

Et même pas, je vous en parle

Pas bien

Bon, de quoi tu nous parle là, Cocotte ?

t'es pas clair !

ok,

je vous parle bouquin

je lis pas mal pour le moment

Merci ma Kobo : quel confort !

Et j'ai pas partagé, pardon....

Bref,

faut que je me rattrape parce que j'ai lu pleins de trucs...

Pour commencer

Je me suis fait une petite série Jean Teulé

j'avais beaucoup aimé "Le Montespan"

Celui ci :

photo 3

J'avais déjà tenté de le lire

mais franchement il est tellement "horrible" que je n'avais pas pu aller très loin

et puis l'autre jour, Jean Teulé était invité sur France Inter et il est revenu sur cette histoire

qui est une histoire vraie !! Yeukkk

"Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune Périgourdin intelligent et aimable, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. Il arrive à destination à quatorze heures. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l'aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé.
Pourquoi une telle horreur est-elle possible ? Comment une foule paisible peut-elle être saisie en quelques minutes par une frénésie aussi barbare ?
Ce calvaire raconté étape par étape constitue l'une des anecdotes les plus honteuses de l'histoire du XIXe siècle en France."

J'ai réussi cette fois,

l'histoire reste abominable mais l'écriture est vraiment belle

A lire !

mais avec le coeur bien accroché quand même....

 

22 janvier 2014

Et de 2 !

IMG_5284

cet été au bord de la piscine j'avais lu 

1367242736

 

"L’esprit vif, bosseuse et volontaire, Chloé Mills n’a qu’un seul problème : son patron, Bennett Ryan. Exigeant, direct, dépourvu de tact, il est absolument... irrésistible. Un salaud magnifique. De son côté, Bennett vient de rentrer à Chicago après avoir séjourné en France pour jouer au sein de l’entreprise familiale un rôle de premier plan. Rien ne laissait supposer que l’assistante chargée de l’aider à distance lorsqu’il était à l’étranger, pouvait être cette sublime créature –  absolument exaspérante – avec laquelle il allait désormais devoir travailler chaque jour. Malgré sa réputation, Bennett n’est pas du genre à entretenir une aventure sur son lieu de travail. Mais Chloé est si séduisante qu’il envisage de faire une entorse à la règle si c’est le seul moyen pour lui, de la conquérir, de se l’approprier, de la posséder... Un duel amoureux au bureau raconté alternativement par deux êtres dévorés par l’ambition et le désir. "

J'avais bien aimé

J'avais trouvé ça même mieux que 50 Nuances de Grey,

plus original,

parce que l'histoire était raconté en même temps par Elle et par Lui,

moins répétitif aussi dans les scènes coquines

 j'avais envie de légèreté en ce début d'année,

 j'ai donc lu la suite....

enfin pas vraiment la suite, plutôt une histoire en parallèle

cover_beautiful-stranger-1

 

"Après Beautiful Bastard, voilà maintenant le deuxième volume de la saga de Christina Lauren, avec Sara Dillon, une amie de notre précédente héroïne et le séducteur anglais, Max Stella, rencontré à New York."

mon avis : très bien aussi !!! 

dans toutes les bonnes librairies 

Posté par 100p100cocottes à 06:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2014

Dans le pré

Ce coup si, c'est d'humour dont on parle

Ce bouquin a été apporté dans le Poulailler par le Père Noël 

Et ça m'a bien fait rire

Je vous ai mis des extraits concernant les poules

Of course

Mais franchement celle de la truie m'a fait exploser de rire

Et si, moi aussi, je faisais parler mes photos...

A suivre....

11 janvier 2014

1er bouquin de l'année

1464704_708499479184811_2112638643_n

3 soeurs découvrent la vie cachée de leur père à sa mort

C'est très agréable à lire, bien écrit

Elles racontent chacune leur tour un bout l'histoire

on a donc leurs point de vue, leur ressenti

on suit leur transformation 

bref, j'ai beaucoup aimé !